Techniques du MAKI-E



J'ai pensé qu'il serait bon de constituer un glossaire séparé destiné à référencer les différentes techniques du maki-è.

Mais le maki-è, qu'est-ce que c'est ?

A l'origine, il y avait l'urushi,rhus vernicifera, c'est à dire la laque de Chine proprement dite, extraite de l'arbre à laque.

Comme son nom l'indique et pour vous la faire courte, il s'agit d'une "espèce de vernis"destiné à protéger les objets fragiles et c'est comme ça qu'on a commençé à l'utiliser en Chine, sans doute depuis plus de 3000 ans.

Mais qu'est-ce qui fait la beauté captivante et mystérieuse "du" laque et là encore qu'est-ce que le maki-é ?

Répondez, bon sang !

Maki-é est un mot japonais, issu de l'appropriation des techniques du laque introduites, sans doute au 6eme siècle de notre ére et parvenues dans l'Archipel dans les bagages du bouddhisme.

Maki,signifie saupoudrer et "è," c'est un tableau.

Saupoudrer, mais quoi donc ?

De la poudre d'or ou d'argent , mon Capitaine!

Nous avons donc affaire à un (petit)tableau réalisé en poudre d'or et/ou d'argent répandues en nuages délicats sur une surface "adhésive"constituée d'une couche de "vernis".

A plus.