"Fleurs de chrysanthèmes"c'est le jour et la nuit.

Kiku des
Kiku des

Maintenant que vous avons sous les yeux le motif complet, force nous est de reconnaître l'intention de l'artiste de nous proposer une vision du cycle circadien du jour et de la nuit à travers un travail de l'argent et de l'or très original et subtil.


En effet, si nous observons le capuchon, nous constatons qu'il est recouvert d'une fine poudre d'argent poncée soigneusement.

Cette technique appelée "Rogin" ou Ginji n'est pas si courante que celà sur les stylos, car elle présente un risque d'oxydation de l'argent matière au contact de l'urushi.


Mais c'est très beau, surtout si on regarde encore plus attentivement , on découvrira une fine poussière d'or surajoutée en surface.


Cet or nous le retrouvons à la fois sur le clip et sur les ondulations que l'on peut interpréter soit comme l'onde du torrent, soit comme les volutes du brouillard matinal que le vent dissipe.


Sur le corps du stylo, c'est une perspective exactement inversée, solaire par opposition à l'argent lunaire.


Ces motifs de chrysanthèmes très géométriques et peut-être savament figés à dessein me font penser à des motifs de Kimono réalisés au pochoir à la manière de Toetsu-Koetsu ou Ogata Korin.


En tous cas c'est d'une élégance aboutie et d'une grande sensualité comme si ce motif n'était qu'un voile  destiné à couvrir le corps d'une belle à la peau aussi douce que la soie...


Enfin ,moi, c'est comme ça que je vois les choses.


Pas vous ?


Dans une prochaine émission, vous explorerons plus en détail le motif du chrysanthème avec un autre stylo , ce qui nous permettra de voyager un peu plus loin sur le thème de l'amour.


Chouette !


Now that you have in front of the entire pattern, we are forced to recognize the intention of the artist to offer us a vision of the cycle of day and night through a silver work and gold very original and subtle.Indeed, if we look at the cap, we acknowledge it is covered with a thin silver powder carefully sanded.This technique called "Rogin" or Ginji is not so common on the lacquered pens because it poses a risk of oxidation of the silver material in contact with urushi.But it is very beautiful, especially if you look more closely, you discover a fine gold dust in addition, superimposed on the surface.The gold we find both on the clip and the undulations that can be interpreted either as the wave of the river, or like the morning fog swirls the wind driveth away.On the barrel is exactly the reversed perspective, solar gold versus lunar silver.These patterns of chrysanthemums very geometricaly designed skilfully remind me of the style of Kimono made ​​stencil in the spirit of Toetsu Koetsu or Ogata Korin.In any case it is extremely elegant and accomplished  expressing a great sensuality as if it was a veil to cover the body of a beautiful woman whose skin is as soft as silk ...Finally,in my opinion, this is how I see these things.Not you?In the next issue, you will explore in more detail the pattern of chrysanthemum with another pen, which will allow us to travel a little further on the theme of love.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0