Connaissez-vous "Usagi no wani" ?

Namiki Usagi le rusé
Namiki Usagi le rusé

Usagi no Wani ?

Le lapin et le crocodile ?

Bon encore du rocambolesque au menu avec une histoire à dormir debout inspirée par ce beau Namiki de la (encore !!!) fameuse deuxième série des signes du Zodiaque.

Pas marre ?

Bon , alors je continue.

Usagi c'est le lapin , le quatrième dans l'ordre d'apparition des signes du Zodiaque chinois.

Façon de marquer heures et saisons.

Ouais, mais pourquoi rusé ?

La petite bestiole aux oreilles pointues bénéficie d'une magnifique aura au Japon , depuis qu'il a réussi d'une pierre deux coups à ridiculiser les crocodiles du lac Inaba et qu'il a permis au Bodhisatva Daikoku de faire oeuvre de compassion exemplaire.

Mais c'était il y a longtemps...

Tellement longtemps , que depuis la création du monde ce pauvre usagi était resté isolé sur une île plantée au beau milieu du lac , dont les eaux étaient infestées de crocodile.

Pas moyen de s'enfuir.

Tristesse.

Cependant, être ennemis, ne signifie pas que l'on ne dialogue pas entre lapin et crocodiles.

Un jour, voilà que les crocos prétendent être la race élue et que le monde leur appartient.

Tous se réjouissent.

Soudain , ils entendent Usagi leur dire:

"vous n'êtes pas  les élus, car nous les lapins , nous sommes beaucoup plus nombreux que vous, donc nous sommes les plus forts".

Les crocos sont en pétard.

Pour mettre tout le monde d'accord, Usagi propose aux affreux reptiles un drole de défi.

"Si vous arrivez, bande d'indécrottables individualistes, à vous ranger en ligne, de telle façon que votre grand nombre rejoigne la berge du lac d'Hinaba, alors je serai capable de vous dénombrer et vous verrez bien que , nous les lapins , sommes comme étoiles de l'univers, bien plus nombreux que les sauriens de rien du tout!!".

Piqués au vif les futurs sacs Hermés, se mettent en ligne, le lapin malin saute de l'un à l'autre:

"un, deux, trois,quatre, cinq..."

Bientôt, il arrive au dernier croco, saute sur le sable et se met à rire imprudement de la naïveté des pauvres bêtes.

"je ne cherchais qu'à m'enfuir de l'île et votre sot orgueil m'en a donné l'occasion subito".

Mais pas assez subito presto pour échapper à un coup de dent de la rancunière bête, qui blesse notre pauvre Usagi, qui s'enfuit.

La blessure est cruelle, un passant lui conseille les bains d'eau de mer.

Les plaies se creusent et notre pauvre lapin de se repentir de sa duplicité ;  rien ne s'arrange jusqu'à l'intervention miraculeuse de Daikoku, dont la potion à base de quintescence de pollens de fleurs permit la guérison.

Voilà pourquoi les lapins n'ont pas d'écailles

Conclusion provisoire, bien sur !.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0