François H... élu au premier tour !

Namiki agneau
Namiki agneau

 

Les excellentes relations que j'entretiens avec le vénérable D....Dordge Lama , me permettent d'annoncer avant tout le monde un scoop de première importance, que je vous livre tel qu'il me parvient de Lhassa (Tibet).


Je ne crois pas que ce soit briser la nécessaire impartialité que l'on doit conserver envers le jeu politique, que de révéler cette nouvelle totalement inattendue, également perçue paraît-il par un autre moine plus médiatique, j'ai parlé bien sur de Foudre Bénie, dont une vision et une léviation compléte, totalement homologuée ,confirment la véraçité.


Bon ,quel rapport avec cette image du mouton de la série des signes du zodiaque de Namiki ?


Rassurez-vous , aucun !


S'il y a un rapport c'est bien avec le couscous que nous avons mangé hier soir à Cannes dans un restaurant du Carré d'Or, derrière La Croisette.


Nous y étions revenus , Gilda et moi,au souvenir d'une excellente soirée de l'été dernier. et plus précisement d'une tranche de méchouis succulente, grillée à point, tendre et juteuse et d'un excellent accueil.


Comme quoi, il faut souvent actualiser ses expériences !

C'est d'ailleurs ce que l'on recommande dans toutes les initiations, qui tiennent la route, selon la Révérende Mère Davina, dans le module 4 de son séminaire "Vivons mieux, vivons moins chair", 450 Euros, en vente dans toutes les bonnes lamaseries du Berry.

 

Bref, encore une déception, avec un repas à options :


17 Euros de base comprenant un bouillon, des légumes ayant succombé à la noyade et trois merguez dignes des rations de combat d'un régiment de Tabors oû le cuistot a sans doute fait ses classes.


Et pis c'est Tout! Pour un peu mieux rajoutez 11 Euros, pour une belle tranche de méchouis!


Malheureusement, elle était froide...


Résignés, nous autres, comme des agneaux de lait au mois d'Avril.

Pour finir en beauté, le patron a tenu à nous remercier de notre fidélité en nous comptant 4 repas alors que nous étions 3 et il a fallu négocier fermement pour  échapper à l'excès de tonte.

Pour s'excuser, il a prétendu s'exercer à de nouvelles méthodes de gestion américaines destinées à optimiser son travail.


Moi, j'y crois pas.


On avait bien mieux diné au Bangkok, tenu par de vrais chinois rigolards et truculents comme des  Pavillons Noirs,après l'affaire de Lang-Son, contents de prendre notre blé, mais nous nourrissant honnêtement , en contre-partie, faut reconnaître.

Les nems extra , croquantes, à recommander, abondance de feuilles de menthe, riz cantonais sans restriction.

Quant à Namiki ( celui de "mâtin, quel journal !) il nous propose toujours en entrée, sa série des signes du Zodiaque 2, belle réalisation en togigashi maki-é, mais pas très vivante à part quelques exceptions notables, dont le coq, que je vois au menu pour bientôt.


Patience.


Pour le titre de l'article ?

C'était pour la buzzitude et surtout ne voyez pas la moindre influence de Bourdieu dans mes propos.


Bourdieu était très pertinent sur les phénoménes de transmission du pouvoir au sein des élites, mais à ma connaissance ne comprenait rien à la cuisson du méchoui.


                         Bon appétit !

 

 

 

 

 

 

 

 

Ombre chinoise
Ombre chinoise

Écrire commentaire

Commentaires: 0