Connaissez-vous l'aigle chauve ?

 

 

Puisque l'année commence, j'ai pensé qu'il serait bon d'utiliser l'image protectrice de l'aigle pour débuter sous de bons auspices, illustrée ici par une série limitée de Namiki, pondue en 2000 et représentant un aigle chauve...symbôle des Etats Unis d'Amérique !

 

Comme quoi, si on veut préserver sa culture...

 

Enfin bon , on voit bien qu'il s'agit d'un théme de circonstance et , pour une série limitée , il fut produit à 900 exemplaires, ce qui fait qu'il a été beaucoup plus fabriqué que d'autres modèles du catalogue standard Namiki, qui eux n'ont pas eu nécessairement le même succés.

 

Du point de vue technique, c'est un joli travail, moins au niveau de la représentation esthétique de l'oiseau en question, que je trouve sans caractére , mais plutôt pour les détails de réalisation du plumage en hira-maki-é et du superbe travail nashiji, c'est à dire le saupoudrage de grains d'or entre différentes couches de laque transparent.

 

Notez au passage que le "blanc " de la tête probablement réalisé en pigments"chimiques", est assez bien réussi; 12 ans après, il ne s'est pas altéré .

 

Réalisé sur un corps de Yukari, cette oeuvre ne permet jamais de voir l'aigle d'un seul tenant, soit on voit sa tête, soit son corps, comme s'il tentait de se mordre la queue.

 

Ce qui fait que l'image manque d'ampleur et de majesté.

 

C'est dommage, car il y avait d'autres possibilités de tirer un meilleur parti de la belle image de Ying, l'aigle en chinois , Taka en japonais (terme illustrant plus souvent le faucon).

 

Peut-être que l'artiste ne voulait pas trop en faire à propos de l'Amérique, qui sait ?

 

Parceque l'aigle posséde une belle qualité dans la symbolique sino-japonaise oû il est vu bien sûr comme image de la force, mais surtout de l'héroîsme, la première syllabe étant homophone de "héros".

 

L'aigle est l'attribut du combattant solitaire, entre ombre et lumière.

 

Ses forces sont donc limitées et se rapportent à l'exploit et pas nécessairement à la victoire.

 

Voyons le plutôt comme en peinture , associé au pin, il incarne les meilleurs voeux que l'on puisse adresser à un vieil homme:

 

"Qu'il soit fort comme l'aigle et vieillisse comme le pin".

 

Réminiscence probable du chamanisme sibérien enfoui sous quelques strates de  taoïsme.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0